Notre sélection

Notre Palmarès

Palmarès complet

Nos thématiques

Des cadeaux féministes sous le sapin

Plus de livres de cette thématique

Les libraires vous invitent à consulter

Articles provenant du
site de la revue Les libraires

Une suggestion de Les libraires

Emmanuel Simard est l’un de ces rares astres assez incandescents pour pouvoir éclairer seul son coin de ciel. C’est que la promotion de sa poésie n’est pas prise en charge par une famille de lobbyistes acharnés. Pour briller, elle n’a que sa virtuosité et sa sincérité sur lesquelles compter. Il est grand temps de saluer l’œuvre de ce poète qui avec la patience des marées sculpte les splendeurs telluriques de son paysage intérieur. Poursuivant la recherche entamée dans ses livres précédents sur la filiation et le rapport au territoire, il traque ici un père fantomatique, présence ectoplasmique qui le force à défricher à l’instinct et à travers le regard de ses enfants la périlleuse voie vers la paternité accomplie. Comme dans le sublime Derniers souverains, le texte dialogue avec les photos du talentueux Nicolas Lévesque, tirées cette fois-ci d’un carnet de note moderne communément nommé « cellulaire ». La nature saguenéenne s’y révèle contrastée, alternant l’infiniment petit et ses motifs immenses avec l’infiniment grand et les sensations de petitesse salutaire qu’il suggère. Ample poésie avec laquelle il fait bon décoller les pieds du sol, sol qui nous fait parfois si lourd. Thomas Dupont-Buist, librairie Gallimard (Montréal)

X

Navigation principale

Type de livres